Archives de catégorie : Videos

Concert: Week-End en Fanfare 2016

A l’occasion de notre 125ème anniversaire, nous avons joué le samedi 21 mai à 20h pour le festival Week-End en Fanfare en plein air sur la place du Molard.

affiche wef16
Affiche Week-End en fanfare 2016

Vidéos

Quelques extraits vidéos du concert:

Musiciens invités

Jérôme GAUTSCHI, trombone

Jérôme Gautschi est un jeune tromboniste extrêmement actif sur la scène Genevoise. Un son parfois tonitruant, parfois doux et mélodieux, mais toujours une pêche d’enfer. Elève d’abord de Pascal Emonet, puis d’Yves Massy, il devient en 2003 un des premiers diplômés de la fillière professionnel AMR-CPM. On le rencontre avec des orchestres aussi variés que : le «Big band d’Alain Della Maestra», «PPA +» (funk, avec E. Odoon et G. Perret), «Affaire Tournesoul» (RandB), «Pamela’s parade» (jazz recyclage), «Quinconce» (jazz moderne), «Bulenga» (salsa avec N. Rojas, M. Rossignelly), «Redwine Pumpers» (New Orleans Jazz avec Michel Bastet et Michel Bard). Personnage attachant, il sait toujours se mettre là où on ne l’attend pas, sachant surprendre et tenir en haleine son auditoire.

Ian GORDON-LENNOX, tompette

Né en 1958 au Canada, il étudie la musique classique et le jazz à Genève. Dès la fin des années 1970, il tourne principalement en Europe occidentale, mais aussi en Russie, dans les pays Baltes, en Afrique et aux USA en compagnie de musiciens de renommée internationale (Erik TRUFFAZ, Glen FERRIS, Erika STUCKY, Barre PHILLIPS, Maurice MAGNONI, François LINDEMANN, Tom VARNER, Hans KOCH). Il compose régulièrement pour de nombreuses formations, le théâtre et la danse, et dirige son propre orchestre : Ian Gordon-Lennox Low Brass. Il enseigne la trompette, l’euphonium et le cor des Alpes au Conservatoire Populaire de Musique et à l’Ecole professionnelle de jazz AMR-CPM de Genève

Evaristo PEREZ, piano

Passionné de rencontres dans plusieurs champs musicaux, le pianiste genevois d’origine catalane Evaristo Pérez (1969) découvre le jazz en Suisse et en Italie, avec Michel Bastet, Enrico Pieranunzi et Franco D’Andrea. Il met en pratique une vision large de cette tradition musicale, affectionnant entre autres, la liberté structurée en trio. Actif également dans la pédagogie musicale, il poursuit, de plages solitaires en périples collectifs, le chemin menant à une approche personnelle des musiques d’improvisation.

Stefano SACCON, saxophone alto/sopranno

Saxophoniste d’origine genevoise, Stefano Saccon étudie d’abord le piano classique et le chant au Conservatoire de musique de Genève, avant de s’orienter vers le jazz à quinze ans. Il passe une maturité artistique au Collège Voltaire de Genève, avant d’obtenir un certificat de saxophone jazz au Conservatoire populaire de Genève, auprès de Luc Hofman. Il s’inscrit en parallèle à l’Association pour l’encouragement de la musique improvisée (AMR) de Genève, puis part au CIM – école de jazz et musiques actuelles de Paris, où il travaille le saxophone avec Pierre Mimran, Gilles Naturel et Christophe Laborde, l’harmonie avec M. Forenbach et l’arrangement avec Y. Julien. Les structures complexes des partitions de jazz trouvent chez Stefano Saccon un écho bien particulier, dans le lien entre musique et architecture, matière qu’il étudie à l’Université de Genève en parallèle à ses études musicales, et dont il est diplômé en 1994.

Stefano Saccon se consacre pourtant entièrement à l’exercice professionnel de la musique, que ce soit sur scène ou dans les classes de l’école de jazz et de musique actuelle de Lausanne (EJMA), où il enseigne le saxophone. Il commence sa carrière scénique au sein du Big Band de l’AMR, pour lequel il joue et compose entre 1992 et 1994. De 1993 à 2003, il se produit comme lead alto du Big Band de Lausanne, tout en collaborant à d’autres projets, comme le Al 4 As, formation de quatre saxophonistes dans laquelle il joue avec Maurizio Bionda, Christian Gavillet et Yvan Ischer. Durant sa carrière, il partage encore la scène avec Phil Collins, Daniel Humair, Franco Ambrosetti, Enrico Rava, Joe Lovano, Toots Thielmann, Michel Leeb, François Lindemann ou le Quatuor Sine Nomine. Il participe également au projet Libertango avec le saxophoniste genevois d’origine argentine Eduardo Kohan. Enfin, il compose pour le théâtre, notamment pour Roberto Zucco de Koltes, mis en scène par Frédéric Polier en 1992, ou Mingus Cuernavaca, du même metteur en scène, en 1996.